Vous êtes ici : Accueil > LCA > Interdisciplinarité > Aenigmata antiqua et moderna

Documents joints

Publié : 7 juin
Format PDF Enregistrer au format PDF

Aenigmata antiqua et moderna

PDF

Les Aenigmata sont un recueil de cent énigmes, toutes composées de trois hexamètres. On ne sait pas grand chose de leur auteur. S’appelle-t-il vraiment Symphosius ? A-t-il vécu au 2e siècle ou au 5e siècle ? A-t-il écrit ses énigmes dans le cadre des Saturnales ?
S’il est facile de dénicher l’intégralité des Aenigmata accompagnée d’une traduction anglaise du début du siècle dernier sur Internet, toute traduction française reste introuvable.
C’est l’occasion offerte de croiser les LCA avec les Langues Vivantes.
Voici cinq aenigmata accompagnés d’une traduction en Anglais « modernisé ».

Pistes de travail

Lire
Proposer ce document à des latinistes -expérience menée avec une classe de 4e- et leur laisser adopter la stratégie de leur choix pour traduire le texte latin. Certains partiront du texte anglais et confronteront la traduction obtenue au texte latin. Ils seront sans doute étonnés d’avoir le droit de procéder ainsi. D’autres préfèreront se plonger dans le texte original et ne chercheront dans la traduction en anglais que quelques îlots-repères pour étayer leur traduction.

Dire
Les Aenigmata peuvent constituer une bonne occasion pour initier les latinistes à la scansion et à la lecture à haute voix et en rythme de l’hexamètre. Signalons un excellent logiciel, Longis qui peut être d’une aide précieuse : soumettez-lui vos vers et obtenez en retour votre texte muni des indications de quantité des voyelles. Il ne reste plus qu’à rappeler aux élèves les quelques règles qui font qu’une syllabe peut être longue par position.

Ecrire
Pourquoi ne pas écrire des aenigmata moderna ? Signalons un ouvrage qui est une mine pour celui qui recherche quelques néologismes latins.

Voici un exemple d’atelier d’écriture mené avec des collègues lors du stage « Le latin, du piédestal au socle », en juin 2014.

Extraculum (le tire-bouchon)
Si vinum amas, tibi prosum.
Sonus cognitissimus est.
Ad omnia festa invitor.
Simile suis caudae sum !

Vestium sustentaculum (le cintre)
In armario pendo atque in me vestes impendunt.
Brachia longa duos parvum hamumque habeo.

Cummis americana (le chewing-gum)
Oceanum cum militibus transii. A pueris adoptatus sum post Bellum Secundum. Mentam aut fraga aut alia sapere possum.
In ludo me edere non licet.

Toute nouvelle proposition est la bienvenue !